LOVELOVE

10 anecdotes intéressantes sur la Seconde Guerre mondiale

anecdotes Seconde Guerre mondiale
Crédit photo : Pixabay

Si vous aimez vous plonger dans les grandes batailles de la Première ou de la Seconde Guerre mondiale, c’est par là. Et si vous êtes un inconditionnel des anecdotes, restez là, cet article devrait vous plaire. C’est parti.

#1 : Hirō Onoda était un soldat japonais connu pour son entêtement. En poste sur l’île de Lubang (Philippines), il refusa de croire à la capitulation du Japon en 1945. Du coup, il continua la guerre, en solo, jusqu’en 1974. Plus fort que Rambo.

#2 : Seulement 1 kamikaze sur 9 touchait sa cible.

#3 : La reine Elizabeth II servait comme mécanicienne durant le conflit.

#4 : 80% des hommes russes nés en 1923 furent tués durant la Seconde Guerre mondiale.

#5 : Toujours au mauvais endroit au mauvais moment, Tsutomu Yamaguchi est le seul homme à avoir survécu aux deux attaques nucléaires à Hiroshima et Nagasaki.

#6 : Nicholas Alkemade est un miraculé. En 1944, il doit sauter, sans parachute, de son avion en flammes. Après une chute libre de 5.600 mètres, il s’en sort avec une entorse à la cheville. Grâce aux pins et à l’épaisse couche de neige qui ont ralenti sa chute. Encore plus fort que Rambo, là aussi.

#7 : Lioudmila Pavlitchenko était une tireuse d’élite soviétique détenant le record (macabre) de 309 ennemis tués.

#8 : Au début de la Seconde Guerre mondiale, l’armée américaine était plus petite que celle du Portugal.

#9 : Le 30 juillet 1945, quatre jours après avoir livré Little Boy et Fat Man (les deux bombes atomiques), l’USS Indianapolis est torpillé par un sous-marin japonais. Sur les 1.197 membres que comptait l’équipage, seulement 317 en réchapperont, plus de la moitié finissant dans l’estomac des requins.

#10 : D-Day. « Les sanglots longs, etc. ». Heinrich Severloh était mitrailleur sur un poste défensif d’Omaha Beach le 6 juin 1944. À lui seul, il tua ou blessa plus de 3.800 soldats débarquant sur les plages normandes. Record qui lui valut d’être surnommé « la bête d’Omaha ». Après le conflit, il ne toucha plus jamais une arme à feu jusqu’à sa mort, en 2006.

https://www.youtube.com/watch?v=uFMSw_IvmX4

Ça vous a plu ? Dites-le !

4 points
Positif Négatif

Article présenté par

La curiosité n'est pas un vilain défaut.

Château de la Tour-de-Peilz Musée Suisse du Jeu

Château de La Tour-de-Peilz : 15e Rencontre suisse de créateurs de jeux

anecdotes Gaudí

7 anecdotes que vous devez connaître sur Gaudí