in , , ,

OMGOMG

10 spécialités asiatiques qui vont vous inciter à commander une pizza

On se fait un resto asiatique samedi soir ?

Si pour vous, l’art culinaire asiatique se résume au bœuf aux oignons, aux rouleaux de printemps et au poulet à la citronnelle, ce top 10 des spécialités asiatiques va vous faire l’effet d’une bombe.

Nous aurions pu ajouter à cette liste la soupe aux œufs de fourmis, le poisson frit Yin et Yang (encore vivant), la soupe de chien aux légumes, le tofu puant, les biscuits aux guêpes, l’œil de thon géant, les nids d’hirondelle (rien à voir avec les oiseaux), le vin de souris ou encore le fugu. Mais nous sommes restés (relativement) soft.

Bon appétit !

#1 : L’araignée frite du Cambodge

spécialités asiatiques - araignée frite

Crédit photo : Pixabay

Spécialité du village de Skun, au Cambodge, ce plat est une sorte de beignet croustillant à base de mygale. Les ingrédients se trouvent partout : du poivre, du sel, de l’ail, de l’huile. Simple et efficace. En Asie, on adore trouver une destination thérapeutique aux aliments. L’araignée frite serait particulièrement indiquée dans le traitement des douleurs articulaires. Quant au goût… Les amateurs le décrivent volontiers comme un mélange entre le poulet et le cabillaud.

#2 : Le Shirako

spécialité asiatique - shirako

Crédit photo : Wikimedia

Pour les Japonais, le Shirako est en quelque sorte le caviar local et figure à la carte des restaurants gastronomiques locaux. D’un point de vue nutritionnel, le Shirako est un concentré d’acides aminés, de phospore et de vitamines B. Au fait, le Shirako est le sperme secrété par les glandes génitales des poissons mâles. Comment ça, vous n’avez plus faim ?

#3 : Le Sannajki

spécialités asiatiques -sannajki

Crédit photo : Wikimedia

Très prisé en Corée du Sud, ce plat est concocté à base de poulpe, de graines et d’huile de sésame. Rien d’extraordinaire, a priori. Sauf que vous vous doutez bien qu’il y a un piège. Le Sannajki est préparé à partir de poulpe fraîchement tué dont les morceaux bougent encore dans votre assiette ! Difficile de faire plus frais, certes. En revanche, si l’une des ventouses se colle à votre gorge, vous-même ne serez plus frais bien longtemps.

#4 : Le Balut

spécialités asiatiques - balut

Crédit photo : Wikimedia

En quête d’un aphrodisiaque philippin ? Optez pour le Balut, un fœtus de canard âgé d’environ 3 semaines. Ça ressemble à un œuf à la coque avec des finitions typiquement asiatiques : des os, un bec, des plumes, des yeux. Bref, il est vendu avec toute la déco. À déguster avec une bière.

#5 : Les sauterelles frites

Crédit photo : Wikimedia

Des sauterelles marinées puis sautées à l’huile de sésame, une valeur sûre en Asie. Les amateurs peinent à qualifier le goût, hésitant entre celui de vieux raisins croustillant ( ?) et la saveur d’un poulet rôti croquant.

#6 : Les Beondegi

spécialités asiatiques - beondegi

Crédit photo : Wikimedia

Alors que vous arpentez les rues d’une ville coréenne, une petite faim se fait sentir. Laissez-vous tenter par les Beondegi, une spécialité locale servie par les vendeurs de rue. Cuits à la vapeur et assaisonnés, les Beondegi, ou chrysalides de vers à soie, se dégustent sur le pouce avec des graines de soja et des champignons. Bonne nouvelle, vous allez pouvoir charger votre valise de retour car les Beondegi sont également vendus en boîtes de conserve.

#7 : La soupe de tortue

spécialité asiatique - soupe de tortue

Crédit photo : Wikimedia

Oui, mais pas n’importe laquelle. Il est question ici de tortue à carapace molle, réputée aphrodisiaque. En Chine, cette soupe fait un carton (un subtil jeu de mots s’est caché dans cette phrase).

#8 : L’œuf de 100 ans

spécialités asiatiques - oeuf de 100 ans

Crédit photo : Wikimedia

Alors, on va tout de suite remettre les pendules à l’heure. Cette spécialité asiatique n’a pas 100 ans comme son nom l’indique. En réalité, l’œuf de 100 ans fermente quelques semaines à quelques mois dans un savant mélange d’argile, de cendres et de chaux. Ce processus de dissociation moléculaire donne un œuf aux appétissants relents de soufre et d’ammoniaque. Le péché mignon de Lucifer !

#9 : Tiet Canh

spécialités asiatiques - tiet canh

Crédit photo : Wikimedia

Anémiques, ce plat vietnamien est fait pour vous ! Il s’agit d’une soupe froide préparée à base d’oie, de canard et de sang de porc. Servie avec des herbes et des arachides pilées, c’est le gaspacho local.

#10 : La brochette d’hippocampe

spécialités asiatiques - brochette hippocampe

Crédit photo : Wikimedia

Impossible de rater la recette. Trouvez un hippocampe (espèce en danger), passez-le dans l’huile de sésame et piquez-le sur une brochette. Voilà, c’est prêt ! C’est le fast food chinois. Si l’hippocampe ne vous tente pas, sachez qu’il existe également des brochettes de scorpions (encore gesticulants), d’étoiles de mer (attention aux dents) ou, si vous aimez jouer avec votre vie, de scolopendres.

Alors ? On se fait un resto asiatique ou pas ? Vous avez pris un super petit-déjeuner, dites-vous ? Tant pis, une autre fois, alors.

Au cas où vous auriez encore un petit creux et un grand portefeuille.

Ça vous a plu ? Dites-le !

10 points
Positif Négatif

Article présenté par

La curiosité n'est pas un vilain défaut.

le corps humain en chiffres

Le corps humain en chiffres et 10 questions

les séismes

Testez vos connaissances sur les séismes