anecdotes Gaudí
Crédit photo : Pixabay
in , , ,

7 anecdotes que vous devez connaître sur Gaudí

Gaudí, le plus surréaliste des architectes espagnols. Indissociable de la Sagrada Familia, Gaudí c’est aussi quantité d’autres créations allant de bâtiments chamarrés à des mosaïques nimbés de mystère en passant par des lampadaires qui font le bonheur des touristes à Barcelone. Voici 7 anecdotes sur Gaudí, « l’architecte de Dieu ».

#1 : L’œuvre d’Antoni Gaudí est gravée dans le marbre depuis que 7 de ses travaux ont été inscrits au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. Ces travaux sont :

  • Le parc Güell
  • Le palais Güell
  • La casa Mila
  • La casa Vicens
  • La façade de la Nativité et la crypte de la cathédrale de la Sagrada Familia
  • La casa Batlló
  • La crypte de la Colònia Güell

#2 : Gaudí était considéré comme un mauvais élève à l’école d’architecture de Barcelone dont il sort diplômé en 1878. Le directeur de l’école,Elies Rogent, dira de lui : « Je ne sais pas si nous avons décerné ce diplôme à un fou ou à un génie. L’avenir nous le dira. »

#3 : En début de carrière, il a dessiné des réverbères qui sont toujours là, Plaça Reial. Fondu de travail, il ne se maria jamais, jugeant avoir trop peu de temps à accorder à une partenaire. Comme Dalí, qui lui vouait une grande estime, il se méfiait des lignes droites. Selon lui, la nature ne propose ni lignes droites, ni angles droits. Pour rendre hommage à la création divine, Gaudí était convaincu que son travail devait suivre ces préceptes naturels.

#4 : Gaudí ne goûtait guère les plans. Il leur préférait des modélisations 3D afin de vérifier la concordance entre le fruit de son imagination et le potentiel de réalisation de ses idées.

#5 : Gaudí était végétarien. Un strict végétarien. Son régime était moins guidé par son amour des animaux que par la volonté de préserver une bonne santé. L’homme souffrait de problèmes de santé chroniques depuis l’enfance.

#6 : Son surnom était l’architecte de Dieu car il incorporait des symboles religieux à la plupart de ses œuvres. Déclaré Serviteur de Dieu par l’Église catholique, le Vatican a démarré son procès en béatification en 2003.

#7 : Gaudí était si modeste que ça lui a coûté la vie. Il faut savoir qu’il achetait des costumes d’occasion, remplaçait les boutons par des épingles à nourrice et négligeait son apparence. Presqu’un sacerdoce. Ainsi, le 7 juin 1926, après qu’il fut percuté par un tramway, on le prit pour un mendiant. Ses guenilles, son apparence et le fait qu’il n’avait pas le moindre papier sur lui expliquent sans doute cette erreur de jugement. Gravement blessé il fut donc conduit aux urgences de l’hôpital public où il ne reçut pas les meilleurs soins. Il décèda de ses blessures trois jours plus tard. Il repose près de la Sagrada Familia, l’œuvre de sa vie.

Ça vous a plu ? Dites-le !

1 point
Positif Négatif

Article présenté par

La curiosité n'est pas un vilain défaut.

anecdotes Seconde Guerre mondiale

10 anecdotes intéressantes sur la Seconde Guerre mondiale