in , ,

LOVELOVE OMGOMG WTFWTF

Top 12 des aliments les plus chers au monde

Crédit photo : Pixabay

Si la gastronomie renvoie immanquablement au luxe, lui-même symbolisé par des mets raffinés servis en de grandes occasions (champagne, foie gras, caviar…), il existe des produits alimentaires qui défient les lois de la physique tarifaire. Des prix le plus souvent justifiés par leur rareté et/ou le travail titanesque à accomplir pour obtenir ces produits d’exception. Bref, il va falloir casser votre tirelire si vous voulez vous payer ces 12 aliments les plus chers au monde.

#1 : Un des aliments les plus chers au monde : le café

Oui, mais pas n’importe lequel, on parle du Kopi Luwak, un café originaire de l’archipel indonésien. Il est récolté dans les excréments d’une civette asiatique, le luwak, qui ne digère pas le noyau du caféier. Sa fermentation lui donne, paraît-il, un goût inimitable.  Son prix est conséquent : jusqu’à 1.000 dollars le kilo ou une cinquantaine de livres la tasse de ce délicieux breuvage à Londres. Le Black Ivory, un autre café récolté dans la bouse d’éléphants, en Thaïlande, est un sérieux rival puisqu’il s’écoule plus ou moins au même prix.

#2 : L’épice la plus coûteuse : le safran

Rareté et pénibilité font de cette épice un des aliments les plus chers au monde. Démonstration mathématique : 1 kg = 40 heures de travail d’équipe = 150.000 fleurs. Oui, il convient de s’armer de patience avant de voir quelques grammes de safran parfumer une paella. Son prix ? De 1.500 euros le kilo à 35.000/40.000 euros le kilo de safran produit en France. L’or rouge porte bien son nom.

#3 : Le caviar Almas

Ou caviar diamant (Almas = diamant en perse), ainsi nommé en raison de sa couleur blanche et de son prix qui peut s’envoler, jusqu’à 18.500 euros le kilo. Sachez qu’il n’est vendu qu’en Angleterre. Si vous l’achetez au kilo, il est servi dans une boîte en or 24 carats. Même le caviar a son cadeau Bonux !

#4 : La pastèque Densuke

« Il fait chaud, je mangerais bien de la pastèque, moi ». Voilà une phrase que les habitants de l’île de Hokkaido, au Japon, ne doivent pas prononcer très souvent. Déjà parce que cette variété à la peau noire est produite en petites quantités (60 à 65 fruits par saison). Ensuite, parce que sa rareté fait grimper les prix. Et quand on dit grimper, comptez 6.100 dollars la pastèque d’environ 8 kilos. Comment ? Vous préférez vous rabattre sur un plat de nouilles sautées finalement ?

#5 : Le melon Yubari

Encore un fruit originaire du Japon, toujours sur l’île d’Hokkaido. Ils sont vendus aux enchères. La demande est telle qu’une paire de melons est partie pour la modique somme de 25.000 euros en 2018. À ce prix-là, vous avez le plaisir d’acheter un melon (enfin, deux) parfaitement sphérique à la peau bien lisse.

#6 : Le bœuf de Kobe

Restons au Japon avec la Rolls des steaks. Le bœuf de Kobe est un animal bénéficiant d’un traitement cinq étoiles (de son vivant) : de la bière tous les jours, massages au saké, musique douce… Du coup, le kilo de viande de pacha se négocie entre 200 et 500 euros le kilo.

#7 : Le Matsutake

Le Matsutake, ou champignon des pins, est très recherché car sa saveur, épicée, parfume immédiatement les autres aliments. On le trouve en Chine, en Oregon (USA), en Scandinavie ou encore au Maroc. Il vous faudra débourser 2.000 euros pour un kilo de champignons Matsutake. C’est le prix de la moisissure de luxe.

#8 : Le chocolat To’ak

Pas moins de 36 étapes sont nécessaires pour produire une barre de To’ak de 42 grammes, un chocolat noir équatorien. Elle est livrée dans un coffret contenant des pinces en bois. Prix de ce chocolat d’exception : 230 euros la barre (5.500 euros le kilo). Grâce aux pinces, vous le dégusterez plus lentement afin d’en apprécier tous les arômes.

#9 : La truffe d’Alba

Originaire du Piémont, la reine des champignons se caractérise par une forte odeur d’ail sauvage ou de fromage fermenté. Vendue jusqu’à 5.000 euros le kilo, un couple de Hong Kong a même déboursé 160.406 dollars pour acquérir une truffe géante. À ce prix, il pourrait au moins sentir la rose ou le jasmin.

#10 : La bonnotte

Et voici la patate la plus chère au monde ! Elle est française, nous vient de Noirmoutier et s’est vendue aux enchères jusqu’à 457 euros le kilo, en 1996. À consommer sans tarder car elle est extrêmement fragile (à peine quelques jours de conservation). À déguster avec un bœuf de Kobe ?

#11 : Jambon Albarragena

Produit à partir d’un cochon ibérique heureux de gambader dans de grands espaces (entre 5 et 6 hectares par cochon), de manger une double ration de glands et de racines, ce jambon est affiné pendant trois ans et vendu avec une certification ADN prouvant son origine et sa pureté. La pièce de 8 kg s’achète 2.000 euros.

#12 : La confiture de groseilles épépinées

La confiture de groseilles de Bar-le-Duc, dans la Meuse, est composée de groseilles blanches ou rouges épépinées à la plume d’oie. Sa production confidentielle, 6.000 verrines de 85 grammes chaque année, en fait un produit de luxe surnommé caviar de Bar-le-Duc. Très appréciée de nombreuses personnalités, cette confiture se vend 200 euros le kilo, environ 17 euros le pot de 85 grammes. À ce prix, évitez de plonger votre tartine dans le café.

Si vous avez encore un petit creux.

Ça vous a plu ? Dites-le !

15 points
Positif Négatif

Article présenté par

La curiosité n'est pas un vilain défaut.

ponts célèbres

10 ponts célèbres à reconnaître

faits étonnants sur les animaux

Top 10 des faits étonnants sur les animaux