in , ,

LOVELOVE MDRMDR OMGOMG

Arthur Rimbaud : 5 anecdotes sur la vie d’un poète maudit

Arthur Rimbaud

Arthur Rimbaud, auteur du Bateau ivre, des Illuminationset d’Une saison en enfermena une vie courte mais sulfureuse. Extraits choisis d’une vie rimbaldienne en 5 anecdotes.

#1 : Arthur Rimbaud, un poète précoce

Il écrit ses premiers poèmes à quinze ans. Cinq ans plus tard, il renonce à l’écriture. Motif : se consacrer à la pratique de la lecture des langues ; au cours de sa vie, il maîtrisera l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’italien et l’arabe.

#2 : Un goût prononcé pour la provocation

Entre frasques poétiques et bravades salonnardes (la fameuse entrée dans un café parisien où il lance à la cantonade : « Verlaine m’a tellement enc… cette nuit que je ne peux plus m’asseoir »), Arthur Rimbaud se taille une réputation de trublion dans les milieux chics de la capitale. C’est d’ailleurs au cours d’un dîner des « Vilains Bonhommes » que Rimbaud blesse Étienne Carjat d’un coup de canne-épée après avoir qualifié son poème de « merde ».

#3 : Arthur Rimbaud et Verlaine, une passion qui finit mal

Nous sommes en août 1871 et Verlaine décide d’abandonner femme et enfant pour se consacrer pleinement à sa relation amoureuse avec le jeune Arthur Rimbaud. Cette idylle dure deux ans. Au seuil de l’été londonien, Verlaine décide de reconquérir sa femme et l’annonce à son amant. Quelques jours plus tard, ivre mort, Verlaine tire sur Rimbaud à deux reprises avec un revolver. Blessé au poignet, Rimbaud porte plainte. Verlaine fera deux ans de prison en Belgique. Fin d’une passion amoureuse.

#4 : Arthur Rimbaud, le baroudeur

Rimbaud a soif de voyages. Pour financer sa découverte du monde, il exerce tour à tour les métiers de marin, traducteur, chef de chantier, comptable, surveillant de chantier, surveillant du tri de café, photographe… Il a aussi soif d’argent. Pendant deux ans, il s’essaie au métier de trafiquant d’armes au Choa. L’aventure tourne au désastre et se solde par une perte de 60% de son capital. Jouant de ses relations, il évite la prison de justesse.

#5 : Une santé qui va de Charybde en Scylla

Régulièrement sujet aux fièvres et autres paludismes, il relate, dans une lettre adressée à ses proches, des crises rhumatismales de plus en plus fréquentes et douloureuses à tout juste 33 ans. Ce sont les prémices d’une longue et pénible agonie. Quatre ans plus tard, il doit se résoudre à se faire amputer de la jambe droite, ses médecins ayant diagnostiqué un néoplasme de la cuisse. Loin d’être tiré d’affaire, son état empire. Il rend son dernier souffle fin 1891, dans un hôpital marseillais. Il a 37 ans. Cause du décès : une carcinose généralisée.

Dans le genre sulfureux, Guy de Maupassant était aussi un champion.

Ça vous a plu ? Dites-le !

9 points
Positif Négatif

Article présenté par

La curiosité n'est pas un vilain défaut.

records valaisans

9 records valaisans qui font la fierté des Suisses

fata morgana

La fata morgana, le phénomène optique qui fait voler villes et bateaux