in , ,

10 trucs à savoir sur le canton des Grisons

Crédit photo : Pixabay

Le canton des Grisons semble tout droit sorti d’une carte postale. Imaginez 150 vallées verdoyantes, quelques 600 lacs aux teintes bleutées, des cascades vertigineuses, le tout traversé par les célèbres trains rouges des chemins de fer rhétiques, comme le Bernina Express, qui empruntent 383 ponts et 83 tunnels pour offrir aux voyageurs des paysages à couper le souffle. Ça fait rêver, non ? Voici 10 bonnes raisons d’y faire un séjour dépaysant.

#1 : avec 7.105 km2, c’est le plus grand canton suisse. À lui seul, il représente 17,2% (oui, 1/6e) de la superficie du pays. Ah oui, c’est ‘ach’ment grand.

#2 : comme il ne compte que 27 habitants par km2, c’est aussi le canton dont la densité de population est la plus faible. En gros, vous ne devriez pas être trop à l’étroit durant votre séjour.

#3 : le canton des Grisons est le plus oriental des 26 cantons suisses. Du coup, il fait frontières communes avec trois pays. Pratique si vous avez envie de déguster un plat de pâtes en Italie, vous balader à Vienne, en Autriche, ou planquer de l’argent au Liechtenstein. Trois clichés en une phrase, qui dit mieux ?

#4 : la Ligue grise, ça vous parle ? Rien à voir avec Gandalf le Gris. La Ligue grise, donc, s’est alliée, entre 1471 et 1524, à deux autres ligues (rien à voir avec le foot non plus…) afin de contrer le pouvoir des seigneurs locaux, en particulier ceux de la maison Habsbourg. C’est de là que vient le nom de « Grisons ». C’est quand même bien fait, n’est-ce pas ?

#5 : vous parlez italien, allemand ou romanche (romanche ? Mon petit doigt me dit que vous mentez) ? Formidable. Vous allez vous sentir comme un poisson dans l’eau (d’un lac des Grisons). Vous l’avez compris, il s’agit du seul canton officiellement trilingue.

#6 : sachez que c’est le seul canton suisse où on parle italien. Avec le Tessin, bien entendu. Donc, si le romanche est une langue extraterrestre pour vous et que vous parlez allemand comme un pied, vous pourrez toujours tenter de parler italien avec les mains. Cliché, quand tu nous tiens…

#7 : pour en finir avec les langues, environ 15% des habitants des Grisons parlent encore le romanche. Entre eux.

#8 : le canton des Grisons héberge la plus grande réserve naturelle de Suisse qui est également l’unique parc national suisse.

#9 : une petite faim ? Pas de panique. Jetez votre dévolu sur la spécialité locale, la viande des Grisons, une viande de bœuf salée, épicée et séchée, dans cet ordre-là.

#10 : chaque année, les dirigeants politiques et l’élite économique de la planète se donnent rendez-vous à Davos… dans les Grisons. À la lecture de ce dixième point, je parie que votre état d’esprit s’apparente quelque peu à la célèbre sortie du grand poète Jacques Chirac : « Cela m’en touche une sans faire bouger l’autre ». J’ai bon ?

Ça vous a plu ? Dites-le !

10 points
Positif Négatif

Article présenté par

La curiosité n'est pas un vilain défaut.

Le parfum en 10 questions

Autour du parfum : 10 questions qui fleurent bon la détente

immobilier en Haute-Savoie

Cinq conseils avant d’acheter un bien immobilier en Haute-Savoie