Faut pas pousser mémé dans les orties, ni dans la Gympie Gympie

Quand Dame Nature nous veut beaucoup de mal – 2e partie

Faut pas pousser mémé dans les orties Gympie Gympie
Petr Dlouhý - CC BY-SA 3.0 / creativecommons

Après l’arbre le plus dangereux au monde, voici la plante la plus dangereuse au monde : la Gympie Gympie.

La Dendrocnide moroides pousse sous le soleil australien près de la ville de Gympie, dans l’État du Queensland, ce qui explique son nom.

Pour faire court, la Gympie Gympie est la plus virulente des espèces urticantes. Le simple fait d’effleurer une de ses feuilles vous donnera un avant-goût de l’enfer pendant des jours voire des années. La gravité de la piqûre de la Gympie Gympie est-elle à la hauteur de sa réputation ? Le docteur Marina Hurley, chercheur à l’université de Nouvelle-Galles du Sud, a voulu en avoir le cœur. Elle a donc testé les effets de cette plante sur elle-même (!). Sa conclusion est sans appel : « C’est la douleur la plus puissante que vous puissiez imaginer » écrit-elle. Et si vous avez du mal à imaginer, elle précise : « C’était comme être brûlée à l’acide, et électrocutée en même temps ».

Les coupables : des poils extrêmement urticants recouvrant toute la plante, des feuilles aux tiges en passant par les fruits. Ces poils libèrent une toxine potentiellement mortelle lorsqu’ils entrent en contact avec la peau. Ils sont, dans tous les cas de figure, à l’origine de douleurs qu’aucun traitement ne peut soulager, d’autant plus qu’ils peuvent s’incruster dans leurs victimes jusqu’à six mois après le contact. Certaines victimes ont souffert le martyre pendant des années. D’autres ont préféré abréger leur enfer en se tirant une balle dans la tête…

Même sans contact direct, la Gympie Gympie peut provoquer des saignements de nez et autres troubles respiratoires graves en cas de présence prolongée dans son périmètre…

Si la Gympie Gympie a déjà tué hommes et animaux, plusieurs espèces semblent immunisées comme certains marsupiaux, oiseaux et autres insectes qui s’en délectent bien volontiers sans le moindre effet secondaire.

Morale de l’histoire : faut pas pousser mémé dans les orties, encore moins dans la Gympie Gympie.

Ça vous a plu ? Dites-le !

1 point
Positif Négatif

Article présenté par

La curiosité n'est pas un vilain défaut.

anecdotes savoureuses chocolat

9 anecdotes savoureuses sur le chocolat

Vrai ou faux : les auteurs et leurs oeuvres

Vrai ou faux : les auteurs et leurs oeuvres