Crédit photo : pochette DVD/©Rolf Lyssy
in , ,

Les faiseurs de Suisses : un classique du cinéma suisse

« On peut rire de tout, mais pas forcément avec tout le monde » affirmait Desproges. Les faiseurs de Suisses, un film qui a défrayé la chronique suisse à la fin des années 70, s’inscrit dans cette veine.

Le plus grand succès du cinéma suisse

Les faiseurs de Suisses est une comédie satirique réalisée par Rolf Lyssy en 1978. Totalisant plus d’un million de spectateurs, il resta au sommet du box-office suisse jusqu’en 1997, date à laquelle il fut détrôné par Titanic.

Devenir Suisse, mode d’emploi

L’inspecteur Max Bodmer (Walo Lüönd) flanqué du stagiaire Moritz Fischer (Emil Steinberger) sont deux fonctionnaires de police en civil chargés d’examiner la « suissitude » des candidats à la naturalisation suisse. Ils multiplient les visites impromptues, les opérations de surveillance ainsi que les tests et autres interrogatoires tous plus farfelus les uns que les autres dont la préparation et la dégustation de la célèbre fondue suisse constitue le point d’orgue.

Une satire acide

Inspiré par un article du Tages Anzeiger, un quotidien zurichois, Les faiseurs de Suisses met l’accent sur le parcours du combattant de prétendants à la naturalisation devant faire face à une administration froide et tatillonne.

Navigant entre humour grinçant, stéréotypes poussés à l’extrême et situations improbables, Rolf Lyssy accouche d’une œuvre burlesque portée par l’excellente interprétation de Walo Lüönd, l’inspecteur pince-sans-rire malgré lui.

Les faiseurs de Suisses, trop caricatural pour l’époque

Drôle, mordante, critique… Les qualificatifs ne manquent pas pour décrire Les faiseurs de Suisses. Pourtant, le film n’est pas du goût de tout le monde, à commencer par l’administration suisse elle-même, vertement mise sur la sellette. Rolf Lyssy devra donc composer avec des subventions fédérales égales à zéro. Le réalisateur suisse se heurte aussi à l’accueil, glacial, de la presse et de ses pairs, comme le genevois Alain Tanner qui préfère quitter la projection avant la fin, à Locarno. Lyssy et sa famille font même l’objet de menaces et d’insultes de la part de milieux conservateurs qui ne goûtent guère cette production qu’ils jugent infamante.

Quarante ans plus tard

Le 17 janvier 2018, le Conseil municipal genevois prend ses distances avec le processus de naturalisation en votant la suppression de la Commission de naturalisation. Quant à Rolf Lyssy, son dernier long métrage, Une dernière touche, est sorti le 18 avril 2018 dans les salles romandes. Beaucoup d’humour pour aborder un sujet des plus sérieux : le choix de mourir pour les personnes âgées.

Quelques autres articles et quizzes sur la Suisse susceptibles de vous intéresser :

Quizz sur la Suisse

Anecdotes sur le couteau suisse

Ça vous a plu ? Dites-le !

3 points
Positif Négatif

Article présenté par

La curiosité n'est pas un vilain défaut.

créer affaire en suisse

Créer votre affaire en Suisse, c’est simple comme bonjour

célébrités suisses

Retrouverez-vous ces 10 célébrités suisses ?